Fresco : la glace italienne par Unico

Les certitudes, dans la vie, c’est important. Rien de mieux en effet que pouvoir s’appuyer en toutes circonstances sur des avis hautement tranchés. Et forcément très peu pondérés. Des jugements immédiats qui finissent pourtant, un jour, par prendre du plomb dans l’aile. Voire un peu plus. Exemple ? Les glaces « italiennes » (à la française), c’est dégueulasse. Enfin, c’était.

Parmi les convictions qui nous animent, il y en a une qui nous remplit bien le ventre : chez Unico, les glaces, ils maitrisent. Une certitude que nous avons déjà partagée plus d’une fois et qui vient à nouveau de se confirmer grâce à Fresco. Nouveau-né estival du duo de glaciers émerites, Fresco a décidé, ni plus, ni moins, de se lancer dans la glace italienne de haute qualité. Autrement dit : on reprend les bases d’Unico (produits ultra-frais, de saison, transformés avec envie et passion) et on y ajoute quelques torsades et une bonne grosse dose de gourmandise.

Premiers de la glace

Que dire alors de cette spirale glacée dans son cône à la cannelle fait maison ? Évidemment, c’est une tuerie. Évidemment, la glace italienne en prend un coup de pied aux fesses. Et nous redonne l’eau à la bouche. D’autant qu’elle s’accompagne de toppings de haute volée. La boutique propose en effet des glaces italiennes simples, mais aussi des compositions de saison. Pour plus de textures et de mariages de passion.

Au menu, pour les semaines à venir : des profiteroles, une forêt noire, du snick*** (cacahuète, popcorn et chocolat) et de la tarte aux fraises. Il y a quelques jours, on hésitait encore entre le Vacherin fraise et la Rocher (noisette guimauve praliné). Pour finalement craquer sur la Choco Addict. Une proposition toute en textures : glace chocolat, ganache chocolat fleur de sel, tuile en grué de cacao et espuma de chocolat.

Évidemment, on ne s’est pas contentés de celle-là. La Forêt noire y est depuis aussi passée. Pour un résultat bluffant : le sorbet cerise dialogue élégamment avec la sauce au chocolat tandis que la chantilly au kirsch vient relever le tout. Et que dire des moelleux chocolat qui parachèvent l’ensemble ? On fond avant même que la glace ne songe à se liquéfier. Vraiment, les glaces italiennes, ce n’est plus ce que c’était.

Fresco
29 quai Saint-Antoine, 2e arrondissement de Lyon
Du mercredi au jeudi de 13h30 à 20h, jusqu'à 22h le vendredi
Le samedi de 10h à 22h et le dimanche de 10h à 20h
En savoir plus

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.