Insolite : les jolis jardins suspendus de Perrache

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler et pourtant, ils existent bel et bien. Eux, ce sont les jardins suspendus de Perrache. Deux espaces improbables offrant une bonne dose de calme au-dessus de la frénésie urbaine.

Jardins Suspendus vue sur Fourvière

New York a sa High Line, Paris sa coulée verte et Lyon ses jardins suspendus. Situés sur les toits de cette étrange structure qu’est le pôle multimodal de Perrache, les jolis jardins sont étonnamment peu connus des Lyonnais. Et pourtant, les deux aires arborées et potagères valent que l’on y jette un oeil. D’abord parce qu’elles masquent habilement le parking situé juste en-dessous. Ensuite, parce qu’une fois là-haut, on oublie aussi très vite qu’une autoroute déverse un flot ininterrompu de voitures juste sous nos pieds.

Jardins Suspendus vue générale côté Rhône

Une bonne petite dalle

On est ici dans de la pure architecture des années 70. A l’époque on aimait bien faire évoluer les piétons sur de drôle de dalles en béton (comme à la Part-Dieu). On peut se poser et profiter d’une très jolie vue sur la Place Carnot ou le Pont Gallieni. De nombreuses plantes, fleurs et autres arbres donnent habilement vie à l’endroit. On trouve aussi, et c’est logique, de véritables petits jardins partagés. Au sol, on devine d’anciennes fontaines, hélas laissées à l’abandon. Un peu partout, il est possible de s’asseoir, sur des bancs et autres murets. En journée, les jardins offrent une véritable bulle de sérénité dont il serait dommage de se priver.

Jardins Suspendu de Perrache

Si les jardins de Perrache sont peu connus c’est aussi parce qu’ils sont un peu difficiles à trouver (tout comme notre bien aimé Jardin des Curiosités). Les accès se situent dans le pôle multimodal, de part et d’autre du grand lustre. On conseille plutôt d’aller sur le versant Rhône, bien plus agréable que son homologue plus proche de la Saône. Il suffit donc d’emprunter l’escalator puis de passer une simple porte et nous voilà tout en haut, à contempler la ville. Côté sécurité, nous n’avons jamais rencontré de problème particulier. Par beau temps il y a généralement quelques personnes venues là pour profiter du calme et c’est surtout le silence qui prédomine. Il ne faut donc pas hésiter à découvrir cet endroit atypique, qui n’a – futur réaménagement du site oblige – sans doute plus que quelques petites années à offrir.

Jardins suspendus de Perrache
Pôle Multimodal
2e arrondissement de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.