Un goûter américain : les sweet gones ont toujours faim

Jour particulièrement prisé de nos semaines souvent chargées, les samedis sont encore plus beaux quand ils sont l’occasion d’un nouvel évènement sweet gones. Le dernier en date nous a convié à un goûter très américain avec quelques douceurs venues de l’autre côté de l’Atlantique. L’occasion de redécouvrir quelques guilty pleasures comme on dit au pays de l’Oncle Sam.

Toujours menée de main de maître par les sémillantes Chocoladdict et Cinnamonandcake, notre petite troupe de joyeux gourmands s’est récemment retrouvé dans la belle salle de l’hôtel ho36 Guillotière. A la clé, un somptueux « American Way of Goûter ». En authentiques amoureux du gras de là-bas, on espérait retrouver les très grands classiques. Comme du carrot cake, des donuts et un bon gros cheesecake. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on n’a pas été déçus.

Carrot Cake par Anahera Café

S’il est de coutume de se sentir minuscule face à un édifice monumental, le phénomène se produit moins souvent devant un (très) gros gâteau. Et pourtant ! C’est ce qui nous est arrivé face au sublime carrot cake noix de pécan réalisé par Anahera Café. Comment se résoudre à mettre en pièce ce véritable chef d’oeuvre de l’architecture pâtissière ? Un dilemme compliqué mais heureusement oublié dès la première bouchée. D’une étonnante douceur épicée, la création a su convaincre nos palais par son étonnante richesse de saveurs. Si les sweet gones sont réputés pour leurs incessants bavardages, une fois le carrot cake sous le nez, on pouvait entendre les mouches voler.

La base

Cheesecake par Piece of Cake

Deuxième étape de notre épopée américaine : le cheesecake de Piece of Cake. Nappé de caramel et posé sur une base croustillante de qualité, le gâteau a de son côté plutôt fait parler. Etait-il cuit, ou pas du tout ? Mystère. Parvenir à créer le doute est en déjà en soi une très belle réussite. Tout comme de convaincre ceux de l’assemblée ayant pu tâter des meilleurs cheesecakes de New York en août dernier. Là encore, tout le monde a validé.

Donuts par Dorodi Pastry

Enfin, le voyage s’est conclu par quelques valeurs très sûres à savoir les formidables (et énormes) donuts de Dorodi Pastry. A la praline, au chocolat, au caramel ou même en duo chocolat-caramel, les imposants beignets ont parfaitement bouclé ce beau voyage gourmand. Savoureux, intenses, agréablement huileux, les donuts de l’enseigne du quartier de la Part-Dieu restent sans le moindre doute les meilleurs que l’on puisse trouver à Lyon.

Pour terminer, il nous faut également parler de la jolie salle du ho36 Guillotière. Vaste et feutré, l’espace offre un cadre idéal pour les moments de détente entre amis. Le personnel est aux petits soins et propose une large gamme de boissons. Le soir, il est possible de commander de (belles) planches salées ou sucrées. Pour en avoir profité à plusieurs reprises dans des contextes différents, on ne peut que fortement conseiller ! Un grand merci à l’équipe, et bien sûr à Chocoladdict et CinnamonandCake. Lors d’un trop court moment, on s’est vraiment senti de l’autre côté de l’océan.

One Comment

  1. On a le même jour préféré de la semaine : ) Et quoi de mieux que ces joyaux de l’archtecture pâtissière effectivement. Belle image, le carrot cake pourrait tenir le rôle de l’Empire cake building

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.