Himalia : La pizza au sommet

Des montagnes enneigées d’Asie, Himalia n’emprunte qu’une vague consonnance. Dans le restaurant du deuxième arrondissement de Lyon, on est en effet plus proches de la culture italienne que tibétaine. Ce qui convient tout à fait à notre très forte appétance pour ce sujet !

Avec Himalia, tout a débuté par une assiette de pâtes à la carbonara. Un délice imprévu (nous étions là sur un bon plan D) mais accueilli très chaleureusement, autant par l’envie de tester enfin cette adresse que par la bienveillance de nos hôtes du jour. C’était à la fin du mois de juin, pas loin de la fin du service de midi, quand une grande partie des convives a déjà débarrassé le plancher. Mais revenons-en à ces carbonara. Car oui, il n’était ici pas question de l’infâme mixture très française à base de lardons et de crème. Non, nous parlons là de ces pâtes baignées dans la crème de parmesan, savamment assaisonnées et brillamment relevées par quelques bouts de pancetta. De vraies bonnes carbonara.

Himalia Carbonara

Un délice qui se termina sur une promesse. Nous allions revenir vite, très vite, pour goûter leurs pizzas à la part qui nous faisaient aussi méchamment du pied. Sept mois plus tard (oui, on sait, on sait…), les pizzas à la part ne sont plus à la carte. Les carbonara non plus, mais la gentillesse et la gourmandise sont toujours au menu. Sans oublier les supplì. Difficile en effet de débuter un repas chez Himalia sans passer par la case supplì. Cette spécialité empruntée à la cuisine romaine, et cousine de l’arancini, s’offre de nouveaux habits chaque mois. Tantôt pancetta blette, tantôt champignons, tout dépend de la saison. Un très bon point pour cette boulette de riz panée au coeur de mozzarella qui deviendra clairement un incontournable quand vous l’aurez goûtée. Mais à vos risques et périls !

Suppli Himalia
Suppli Himalia

Le plus dur, c’est de choisir

Une fois le supplì goûté, difficile en effet d’y renoncer. Et le souci, c’est qu’on ne se voit vraiment pas non plus tirer un trait sur leurs généreuses pizzas ou leurs très chouettes desserts. Savoureuses, les premières affichent clairement leur amour des beaux produits. A l’image de la Regina Bianca, l’une de nos chouchoutes. Une pizza avec une base crème fraîche, de la mozzarella et des champignons sur laquelle est ajoutée, après cuisson, un fin jambon blanc, de l’huile de truffe et du basilic. Envoûtante à peine posée sur la table, la belle séduit rien que par son odeur. Avant de conquérir, sans grande surprise, les palais délicats.

Autre tableau, et autre voyage, la Salsiccia et sa saucisse au fenouil offre des saveurs plus typiques encore. Et redoutablement équilibrées. La douceur de la base crème et de la mozzarella se conjugue au bon goût de fenouil sublimé par le parmesan. Tandis qu’oignon et tomates cerises se chargent de la petite touche rafraichissante. Les amateurs de sucré salé trouveront de leur côté satisfaction dans la Speck et son alliance speck figue. Un joli duo entre douceur et caractère. Sans oublier bien sûr la quinzaine d’autres pizzas à la carte (on a encore du pain sur la planche…), et notamment des pizzas base tomate qui mériteront, vu la qualité des produits utilisés, le détour.

Encore faim ? Peu importe, les desserts d’Himalia n’ont que faire de la place qu’il reste dans l’estomac. Et en particulier le cheesecake et son coulis du moment. En ce beau mois d’avril, le gâteau au citron vert s’accompagne d’un coulis kiwi poire à se damner. Tout comme sa consoeur panacotta, également très réussie. A noter que le café gourmand est aussi très généreux. Ce qui n’arrange pas notre problème de place dans l’estomac mais permet de terminer le repas en beauté (et qui plus est sans une note trop salée).

Café gourmand d'Himalia
Himalia
49 rue de la Charité, Lyon 2e
Ouvert du mardi au dimanche, midi et soir
Réservation fortement conseillée

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.