Walibi bi bi j’en suis Waaa Waaa

Parmi les souvenirs d’enfance qui marquent durablement, je pourrais citer cette grande fierté un jour éprouvée à voir notre Clio familiale arborer fièrement sur son pare-brise arrière un nouvel autocollant de Walibi Rhône-Alpes. Avec son kangourou roux bedonnant, le sticker avait fière allure et complétait à merveille une collection débutée avec le grand sérieux un peu dramatique que seuls les gamins peuvent avoir. C’était il y a déjà un petit moment, et depuis nous avons bien grandi et le kangourou un peu maigri. Autrement dit : il était grand temps de repartir à la découverte du parc. Ce qui tombait plutôt bien. Il y a quelques jours, nous avons en effet été invités à tester sa nouveauté 2018 : le Hurricane.

Walibi Rhône Alpes Hurricane

Avec un nom comme celui-là, on pouvait légitimement craindre quelques frayeurs. Mais le monstre est en réalité tout ce que j’adore : une revisite des chaises volantes version super confort. Assis à près de 50 mètres de haut sur des balançoires colorées, on prend de la hauteur et on admire le paysage, les cheveux au vent. Un vrai bon moment presque tout doux. A condition bien sûr de ne pas avoir le vertige. Seule une petite accélération peut causer quelques frissons. Ou vous pousse à lever les pieds bien haut pour savourer encore plus l’instant de flottement.

La nouveauté 2018 est donc plus que validée, tout comme la jolie zone de Festival City, où deux nouveaux manèges ont pris leur quartiers. Un espace plus familial que nous n’avons pas testé, faute d’enfant sous la main. Mais la magie fonctionne et l’univers créée provoque sans mal son petit effet Waaa.

Walibi Rhône Alpes Hurricane

Air time

Laissant un peu de côté la très riche offre familiale de Walibi Rhône-Alpes, nous nous sommes donc tournés vers son autre point fort : les sensations. Et plus particulièrement celles de Timber et de l’EqWalizer. Tout en bois et super élégant, le premier joue les saintes-nitouches à l’approche mais se transforme en belle essoreuse une fois les fesses posées dans le train. Quant au second, il vous fait planer quelques secondes la tête à l’envers et l’estomac à l’intérieur (de la tête). Un chouette moment qu’on ne conseillera toutefois qu’aux coeurs les plus intrépides. En la matière, notre politique est d’ailleurs celle de la pondération. Si je suis rarement effrayée, je préfère souvent ne pas trop forcer. Et laisser aux plus braves les SkunXTower, Gallion et autres Woodstock Express pour retrouver encore et encore les merveilleuses chaises de l’Hurricane.

Walbi Rhone Alpes Timber

Manger plonger

Une ligne de conduite qui nous a menés vers d’autres bolides : un petit tour d’auto-tamponneuses, quelques virées de bateau avec la Gold River et la Tam Tam Aventure, ainsi qu’un petit tour de piste musclé avec la Bamba. Le tout couronné d’un trajet en monorail. Ou l’occasion de longer tranquillement les attractions phares de Walibi Rhône-Alpes. Et ceux qui les bras levés ou en train de crier sont en train de les arpenter.

Walibi Rhône Alpes Tam Tam

Riche en sensations, la journée s’est pour nous terminée sur quelques sueurs froides… Pour les intrépides artistes du spectacle : Les plongeurs de l’extrême : Wet Side Story. Un flamboyant numéro pour une escapade sans fausse note, et ce jusqu’à celle du restaurant, aux prix remarquablement accessibles pour un parc de ce type. Le personnel y était d’ailleurs adorable et les assiettes copieuses d’un bon niveau. Des petits détails certes loin des préoccupations de la collectionneuse de stickers Walibi que j’ai été, mais qui peuvent rapidement ternir le tableau. Ici une jolie peinture pleine de couleurs et de bons moments qui pousse à revenir plus souvent.

Walibi Rhône Alpes EqWalizer

 

Walibi Rhône-Alpes
Plus d'infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.