Fratelli : une belle bouffée d’Italie

Plutôt pasta ou pizza ? Quand vient l’envie de manger italien, cette interrogation n’est jamais bien loin. Et si nous avons pris depuis bien longtemps l’habitude de voyager au delà des clichés en trois coups de fourchette, revenir aux basiques est toujours un plaisir. Surtout quand ils impliquent, comme à Fratelli, de ne pas faire n’importe quoi avec la cuisine italienne. A commencer par les carbonara !

Pas question de voir la crème et les lardons s’inviter par surprise parmi les spaghettis. A Fratelli, on est depuis longtemps en confiance sur ce point. Voire même en totale zone de confort. Car il faut bien l’avouer, si le reste de la carte est très tentant, nous ne nous sommes jamais aventurés plus loin que les carbonara, lasagnes et polpettes… Et évidemment pizzas.

Fratelli Ristorante Bianca d'Alba pizza

Difficile en effet de résister à l’appel de la pâte qui tournoie entre les mains du pizzaiolo, au coeur de la salle de l’ancien entrepôt des douanes. Un lieu revisité avec goût où il fait bon se laisser hypnotiser par ce spectacle envoûtant. Avant de croquer dans l’heureuse élue. La Bianca d’Alba le plus souvent. Autrement dit, une base mascarpone et pointe d’ail, accompagnée de mozarella, de jambon truffé et de poivre. Et c’est tout. Car il n’en faut pas forcément plus pour en prendre plein les papilles.

Une pizza ? Fratelli !

Couronner la meilleure pizza de Lyon demande du temps et une bonne dose d’abnégation. Entre les croûtes qui croustillent et les plus rebondies, les compositions classiques et les plus artistiques, les petits prix et la farandole d’ingrédients de haute volée… il devient vite difficile de trancher. Surtout quand on peine, par nature, à faire son choix parmi toutes les propositions du menu. Mais une chose est sûre, si top il doit y avoir, celles de Fratelli sont de la partie. Généreuses, elles se montrent moelleuses quand il le faut, et croustillantes par moment. Joliment dosées et équilibrées. Un sans faute, en résumé.

Fratelli Ristorante pizza Bianca d'Alba Lyon

Une partition parfaite qui se retrouve aussi côté carbonara, lasagnes et autres poplettes. Des assiettes accueillies avec ferveur par les fourchettes, au point qu’on en oublie d’immortaliser ces petits bouts d’Italie revus à la sauce new-yorkaise avant d’arriver jusqu’à nous. Un brassage de culture qui s’empare de cette comfort food pour lui ajouter un peu de noblesse. Et qui se traduit avec bonheur jusqu’au dessert.

La cuisine qui nous botte

Evidemment, le tiramisù est au rendez-vous. Servi à la louche, il s’est éclipsé avant d’avoir été pris en photo. A ses côtés, on retrouve d’autres propositions sortant un peu plus des sentiers battus. Comme le granité de limoncello et fruits frais. La tarte aux poires chocolat qui était au menu l’été dernier. Ou l’étonnante burratina chocolat noisettes et poires d’hiver. Une composition qui n’a rien à voir avec la mozarella, à mi chemin entre calzone chocolaté et poire belle-hèlene.

Fratelli Ristorante dessert
Fratelli Ristorante burratina dessert chocolat poire

Une touche finale qui ne déçoit pas et qui n’est d’ailleurs pas la dernière. Au delà du menu, Fratelli, c’est aussi un cadre dépaysant en bord de Saône et un personnel aux petits soins. Pour des repas du samedi midi (la plus bruyante clientèle d’affaires est au rendez-vous en semaine) 100% zone de confort.

Fratelli Ristorante
45 quai Rambaud, 2e arrondissement de Lyon
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.