On a testé les Journées du patrimoine 2017 avant l’heure !

On a testé les Journées du patrimoine 2017 avant l’heure !

A la maison, les journées du patrimoine, c’est une institution ! Un programme savamment décortiqué toutes les années. Des visites réservées des semaines à l’avance. Et un enchaînement millimétré pour caser le maximum d’activités en seulement deux petits jours toujours trop courts. En résumé : pas mal de boulot pour profiter comme il se doit de petites raretés qu’on serait tristes de louper. Alors, quand Only Lyon et le Grand Lyon nous ont proposés de partir un peu avant l’heure à la découverte du programmes des Journées européennes du patrimoine 2017, la réponse s’imposait évidemment. Et le réveil matinal également.

Fidèle à l’esprit de nos Journées du patrimoine et de leur célèbre adage « Plus on se lève tôt, plus on en fait », notre dégustation du programme 2017 a donc commencé de bonne heure, à Feyzin. Une destination sonnant comme un voyage dans le passé : nous voilà au milieu du 19e siècle, dans un fort plutôt bien conservé.

A l’attaque !

Appartenant à la deuxième ceinture de Lyon, le Fort de Feyzin n’est pas sans rappeler celui de Bron, que nous avions également eu l’occasion de visiter il y a quelques années… lors des Journées du patrimoine. Une ressemblance qui s’étend jusqu’à l’usage : construits pour protéger Lyon, les forts de Feyzin comme de Bron n’ont jamais vraiment eu à s’en soucier. Mais utilisés ou non, leur architecture militaire fait toujours son petit effet, notamment au moment d’arpenter leurs galeries.

Fort de Feyzin - Journées du patrimoine

Beau comme un camion

De l’effet, il y en a également à la Réserve du Musée des Sapeurs Pompiers. Ouvert à de très rares occasions, le bâtiment qui ne paye pas de mine à l’extérieur renferme un véritable trésor. Plus de 200 véhicules à échelles et pompes à bras, gentiment alignés en attendant d’être observés. Des camions venus de toute la France auxquels il ne manque plus que le son. Mais certainement pas la couleur. On en prend plein les yeux tandis que chaque véhicule tente à sa façon d’attirer notre attention pour raconter sa petite histoire.

Réserve du musée des sapeurs pompiers - Journées du patrimoine

Là haut

Après avoir vu défiler quelques échelles de plus ou moins longue portée, il était légitime de vouloir prendre un peu de hauteur. Et quitte à monter, autant atteindre le plus haut point du plus haut immeuble d’habitation de Lyon ! Edifiée en 1972, la Tour Panoramique de la Duchère – grande fierté de ses habitants – nous a ainsi livré son splendide point de vue à 360 degrés. Un panorama où Fourvière et Incity se payent le luxe de presque paraitre minuscules. Mais au delà du paysage, c’est aussi tout un quartier en reconstruction qui se découvre, dévoilant son passé, son présent et annonçant son futur.

Tour panoramique La Duchère -Journées du patrimoine

Demandez le programme !

Une ascension instructive qui termine notre mise en bouche des Journées du Patrimoine. Et débute ce cru 2017, encore une fois très riche. Car chaque année, des nouveautés rejoignent les désormais classiques dans un mariage aussi enrichissant que dépaysant. Une longue liste de merveilles à découvrir le temps d’un week-end et face auxquelles nous ne vous laisserons pas dépourvus. Vous hésitez ? Voici quelques très bonnes idées :

  • Visites TCL : Un must have des journées du patrimoine à Lyon ! Sur réservation uniquement, et très vite prises d’assaut, ces visites permettent de découvrir autrement métros, trams ou bus. Le tout au côté d’employés des TCL ultra passionnés. Un vrai plaisir.
    Dépôt TCL - Journées du patrimoine
  • Fort Saint-Jean : Ou quand l’architecture contemporaine épouse à merveille un édifice datant du 16e siècle. Désormais Ecole nationale des finances publiques, le Fort Saint-Jean magnifié par l’architecte Pierre Vurpas se dévoile toute en élégance lors des Journées du Patrimoine. Et nous offre – ce qui ne gâche rien – une superbe vue sur Lyon.
    Fort Saint Jean - Journées du patrimoine
  • Auditorium de Lyon : Fort de son style très brutaliste et donc pas toujours facile d’accès, l’Auditorium de Lyon n’est pourtant que douceur une fois à l’intérieur. Lors des Journées du patrimoine, il tend la main aux curieux et dévoile son intimité lors de visites guidées. Une proximité qui pourrait rapidement faire de vous des habitués ! Car avec une programmation qui fait bouger les lignes, l’endroit mise sur le partage. Avec un seul objectif : vous faire découvrir et aimer la musique.
    Auditorium de Lyon - Journées du patrimoine
Journées européennes du patrimoine
16 et 17 septembre 2017
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.