Sur le bout de la langue : la glace qu’on n’oublie pas

Sur le bout de la langue : la glace qu’on n’oublie pas

Il y a des vérités que l’on découvre avec effroi, et d’autres, que l’on prend beaucoup mieux que ça. A l’heure de constater cruellement que notre top des meilleures glaces de Lyon était incomplet, nous étions plutôt ravis. Remplis d’une béatitude que seule une bonne glace peut apporter. Car oui, nous n’avions pas encore goûté les merveilles de Sur le bout de la langue. Et c’est aussi honteux que merveilleux.

Les glaces de Sur le bout de la langue à Lyon

Comment avons-nous pu ignorer si longtemps les fantastiques glaces de Sur le bout de la langue ? Face à cette question qui divisera les scientifiques pendant encore de nombreuses années, nous avons préféré ne pas chercher d’excuses. Et présenter les nôtres à l’enseigne de la place Sathonay en y revenant très très très régulièrement. Il faut bien savoir se faire pardonner. Et en la matière, l’exercice n’est absolument pas compliqué.

Un parfum de créativité

Dresser les éloges du glacier des pentes, c’est d’abord ne pas savoir par où commencer ? La générosité ? L’efficacité et la gentillesse des équipes ? Le lacté des glaces ? Leur texture folle ? Ou la magie des saveurs travaillées ? C’est bien simple, sur la check-list de la meilleure glace, Sur le bout de la langue coche toutes les cases.

A commencer, évidemment, par celle du goût. Sur la carte, on retrouve grand nombre de classiques : vanille, noisette, pistache, café, fraise, citron et chocolat. Mais aussi des propositions plus osées : à l’image des Pomme tatin, Tiramisù, Bastani (eau de rose, safran, pistache), le parfait Ananas Hibiscus ou la très belle association Avocat Mangue et Bergamote. En tout près d’une quarantaine de propositions de glaces et de sorbets s’offrent à nous, pour une infinité de mariages potentiels. A ne plus savoir où en donner de la tête !

La langue au chat

Face à cette multitude de choix, des certitudes forgées par l’expérience nous servent de guide. Avec ses vrais morceaux de tarte tatin, l’incontournable Pomme tatin nous fait chavirer à chaque rencontre d’un morceau de pomme caramélisée. La Tiramisù joue la carte de l’intensité, conservant ses boudoirs et troquant le mascarpone mousseux contre un savoureux crémeux glacé. Quant aux associations maison, l’Avocat Mangue Bergamote est aussi réussie qu’elle est osée. Et l’Ananas hibiscus ? Il est devenu impensable de la snober.

L'incontournable Ananas Hibiscus

Le hic ? Ces indispensables sont très loin d’être les seuls à la carte. Par leur texture parfaite, et leur goût très précis, il devient compliqué de renoncer à la Noisette ou à la Pistache d’Iran. Ces deux saveurs dévoilent leurs parfums dans des glaces lactées tout en souplesse, qui invitent la cuillère à s’enfoncer encore et encore dans un pot aussi généreux et gourmand. Et que dire du Chocolat lait et noisette qui emprunte aussi ses qualités pour s’inviter à la fête des dilemmes ? Le choix est cornélien. Mais il a un mérite : à la fin, quoiqu’il arrive, la gourmandise ne laissera aucune place à la déception.

Boules à facettes

Pour être clairs : nous n’avons jamais été déçus par le glacier de la Place Sathonay. Aussi sympathique qu’ultra-efficace, son équipe ne lésine pas sur les petites attentions et vous sert avec gentillesse… et générosité. Si bien qu’on ne compte plus les repas sautés pour cause d’une petite envie de glace de fin de journée. Et ça, sans s’être encore jamais attaqué à la dizaine de compositions maison que propose celui qui est devenu notre glacier coup de coeur lyonnais. Une chose est sûre, maintenant que l’on connait Sur le bout de la langue, on ne risque plus de l’oublier.

Sur le bout de la langue
3 place Sathonay, Lyon 1er
Ouvert tous les jours de 11h à 23h cet été
5 euros les 2 boules, 7,90 euros les 4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.