Jardin des curiosités : le gros coup de coeur

Demandez à un touriste ou même à la plupart des Lyonnais s’ils connaissent le Jardin des Curiosités : la réponse sera presque toujours négative. Situé à quelques pas de la très populaire esplanade de Fourvière, l’endroit se mérite mais offre une panorama exceptionnel sur la Capitale des Gaules.

Jardin des Curiosités

De la découverte d’une nouvelle saveur à certains mots glissés dans le creux de l’oreille, il y a dans la vie des instants qui estomaquent, soulèvent les coeurs et décrochent les mâchoires. La sensation, unique, donne la chair de poule, hérisse les poils et se fait auteur d’un joli conte gravé dans les mémoires. On peut ressentir cela de bien d’autres manières et parfois, c’est face à une vue d’exception que l’on s’offre en victime docile prête à poser un genou à terre. C’est ce que nous avons vécu et vivons encore à chaque fois que nous nous rendons au Jardin des Curiosités.

Jardin des Curiosités

Coeuriosité

Pourtant, l’endroit joue les timides, bien abrité au fin fond d’un parking aux faux airs de gardien du temple. Une fois l’aversion puis les grilles passées, les plus attentifs s’attarderont sur l’histoire avant d’aller plus loin. Le Jardin des Curiosités est un cadeau, une offrande, nous dit-on. Un présent conçu par la ville de Montréal, jumelée avec Lyon depuis de nombreuses années. On voyage déjà un peu.

Alors on avance, impatient d’en savoir plus. Un pas, puis un autre, et on commence à comprendre. L’estomac se noue. La végétation, abondante, joue les auteurs à suspense. Elle attend le bon moment. Puis d’un coup dévoile la ville en majesté derrière ce qui ressemble à un énorme à pic. D’instinct on s’arrête et on recule, dans un vertige. C’est alors que des milliers de toits se jettent sur nous et nous embrassent. Il n’y a pas de mots pour décrire cette sensation. C’est littéralement à tomber à la renverse.

Jardin des Curiosités

Aucune photo, aucune phrase ne peut faire ressentir la première visite au Jardin des Curiosités. Il faut le vivre par soi-même. Prendre le temps, découvrir l’endroit. Se laisser apprivoiser puis emporter dans ce tourbillon de magie. Le respecter aussi, par un premier silence, puis des mots chuchotés.

Tout cela n’est pas bien grand, on en fait vite le tour. Mais il faut surtout s’asseoir, regarder devant soi, chercher les détails, comprendre l’importance. Admirer le soleil couvrir certains quartiers ou en taquiner d’autres par son absence. Pointer du doigt, dire regarde il y a cela, et cela, c’est là-bas que… On sourit, on rêve, on vibre. Puis on se lève, il est l’heure de se quitter. On repart le coeur léger, sachant que l’on reviendra, bientôt, au Jardin des Curiosités.

Jardin des Curiosités
8, place de l'Abbé Larue
69005, Lyon
Ouvert tous les jours de 8h à 22h
(20h d'octobre à mai)

Jardin des Curiosités

Jardin des Curiosités

Jardin des Curiosités Jardin des Curiosités Jardin des Curiosités

 

4 Comments

  1. Aurore

    Je fais partie de ceux qui ne connaissent pas ce jardin et, après t’avoir lu, je me demande comment j’ai pu passer à côté d’un tel endroit. Une petite visite s’impose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.