On a goûté : les meilleures bûches de Noël de Lyon

Que l’on soit convié à une fête, un mariage ou juste pour boire un verre entre amis, le simple fait d’être invité a de quoi donner le sourire. Alors imaginez ce que c’est quand on vous demande si vous aimeriez goûter des bûches de Noël. Et pas n’importe lesquelles ! Les plus belles créations gourmandes des meilleurs pâtissiers lyonnais. Bouillet, Sève, Flochon, Taffin… et quelques autres. Forcément, on y va la cuillère à la main et la bouche grande ouverte. 

La plus belle

Sébastien Bouillet

On ne va pas vous faire l’affront de présenter Sébastien Bouillet ! Le grand pâtissier aux multiples boutiques (de Lyon à Tokyo) s’étant largement fait un nom sans nous. Toujours très attendu, l’orfèvre de la gourmandise nous a présenté une magnifique bûche en forme de chapiteau. Esthétiquement, c’est une tuerie, au point que l’on éprouverait presque de la culpabilité à la découper. Bon on n’hésite pas bien longtemps non plus, l’envie de goûter une nouvelle création Bouillet étant du genre plutôt élevée. Ce que l’on en retient ? Un joyeux moment avec des saveurs osées. Une bonne mousse de chocolat au lait, un crémeux Yuzu (très tendance le Yuzu), biscuit noisette et surtout un étonnant croustillant popcorn. Une bûche originale, fraîche et à l’esprit très festif.

La plus gourmande

Guillaume Flochon

Flochon, on en avait beaucoup entendu parler, sans jamais avoir eu l’occasion d’y goûter. Il faut dire que Vaise ce n’est pas vraiment la porte à côté. Surtout lorsque l’on vit au sud de la presqu’île ! Et franchement, on aimerait bien le voir se rapprocher un peu. Car sa bûche « Paris-Tokyo » va certainement ravir plus d’un palais le soir du réveillon. Inspirée du célèbre Paris-Brest, on quitte ici la Bretagne pour rejoindre l’archipel nippon. Au revoir la forme en roue de vélo et bonjour au… Yuzu ! On garde tout de même les choux garnis et la crème praliné pour rester dans l’esprit. Résultat ? Une harmonie parfaite et une belle articulation entre légèreté et gourmandise.

La plus déroutante

Bruno Saladino

Création du pâtissier Bruno Saladino, cette « Bigoudène » surprendra bien des papilles. Mousse vanille de Madagascar, praliné cacahuète, crémeux caramel beurre salé et biscuit brownie composent la création. D’une très grande force en bouche, elle surprend et fait débat. C’est une pâtisserie assez clivante mais qui enthousiasme celles et ceux qui aiment les parfums très prononcés.

La plus réconfortante

Taffin

Avec une mousse caramel, gelée de pomme cannelle, noix de pécan caramélisée et biscuit pomme, Taffin propose une bûche « Rouge » très coin du feu. Difficile de ne pas adhérer à l’idée, tant les saveurs sont douces et l’équilibre présent. On imagine très bien les discussions enthousiastes autour de la table le soir du réveillon. Même les convives peu amateurs de caramel devraient trouver leur compte dans cette réalisation soignée.

La plus prometteuse

Roxanne Toussaint

Avec sa très inspirée « Santa Claus », Roxanne Toussaint propose une bûche totalement dans l’esprit de Noël. Sablé reconstitué, mousse praliné, crémeux passion, dacquoise amande et croustillant praliné composent cette merveille. Une bûche artisanale qui aurait sa place dans de belles vitrines. Et encore un peu plus sur les tables après un bon dîner. Avec un petit verre de crémant pour en souligner la joie.

La plus fraîche

La Fabrique Givrée

Celle-là est un peu facile puisque « Blanc Marron » était la seule bûche glacée de notre dégusation. Mais venant de La Fabrique Givrée, on en attendait forcément beaucoup. Autant dire que l’on n’a pas été déçus ! Biscuit amande, crème glacée à la châtaigne, sorbet poire, brisure de marrons glacés, coeur vanille et éclats de chocolat (Valrhona), voilà qui fait rêver.  Les amateurs de bûches glacées auront sans doute bien du mal à ne pas adorer cette idée très ardéchoise dans l’esprit.

La plus élégante

Richard Sève

Toujours très à la mode, Sève propose une bûche haute couture avec cette « Zeste de Dentelle ». Le nom vient d’une ganache montée au citron, d’un biscuit viennois roulé, d’une mousseline citron et d’un coeur de lemon curd. Evidemment, pour en apprécier la finesse, il vaut mieux aimer… le citron !

Notre coup de coeur

Guillaume Flochon

Si de toutes ces belles bûches nous ne devions en garder qu’une, ce serait celle de Guillaume Flochon. Gourmande, équilibrée avec une touche d’audace, « Paris-Tokyo » nous a fortement tapé dans l’oeil. Et dans le palais. Et dans l’estomac. Dans la mémoire aussi, car nous nous en souviendrons longtemps. Pour vous, ce sera peut-être la même, ou une autre. Ce qui est sûr, c’est que toutes ces bûches ont quelque chose à dire, et à offrir. Il ne vous reste donc plus qu’à tout relire, et à choisir !

Merci à Chocoladdict, Cinnamon and Cake et à la Maison Métagram pour ce bel après-midi gustatif !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.