Croustiller : les meilleures frites du monde sont à Lyon

Croustiller : les meilleures frites du monde sont à Lyon

Croustiller. Un nom comme une promesse. Celle d’offrir aux gourmets de la pomme de terre ce qu’ils cherchent depuis toujours : la meilleure frite du monde. Craquante d’abord, fondante ensuite. Un pari audacieux, entamé il y a quelques années déjà. Et qui a maintenant pignon sur rue Ferrandière. En plein coeur de la presqu’île de Lyon, Croustiller regarde le Nord et le plat pays sans l’ombre d’un complexe. Et pourquoi pas, quand on fait tout simplement mieux que là bas.

Les frites, on en fait souvent toute une histoire. De couleur, d’odeur, de territoire ou de manière. En vérité, les frites, c’est surtout et avant tout une histoire de temps. De temps de cuisson, de temps d’attente, de temps passé. De temps en temps. Ou plus souvent. De tous les temps. Ou par saison. Les frites, c’est simple et compliqué à la fois. Faut que ça croustille et que ça soit tendre. Que ça craque et que ça fonde. Les frites, tout le monde les aime, du nord au sud. On entend souvent qu’il n’y a que dans le nord qu’on sait les faire. Mensonge. La vérité ? C’est Croustiller.

La petite enseigne du 2e arrondissement fait craquer et croquer le tout Lyon et le reste du monde en direct de son quartier général de la rue Ferrandière. Une micro devanture, un tout petit comptoir. Aucune table. Juste la place pour commander. Une petite ou une grande barquette ? On conseillera la grande. Sans hésiter. Et puis des sauces, toutes faites maison. Quelques boissons, rien d’autre. Ne reste plus alors qu’à s’installer quelque part. Pour découvrir et déguster. La première fois, c’est étonnant. Presque trop cuit, puis tout fondant.

Le temps de croustiller

En quelques minutes, une frite en entraînant une autre, la barquette est vidée. Et validée. On se regarde et on se demande comment on a fait avant. Avant de découvrir une variété de pomme de terre d’une autre dimension. Ou un procédé de cuisson parfaitement maîtrisé. Il faut d’ailleurs voir aussi le maître fritier sélectionner une à une celles qui auront l’honneur de rejoindre la sainte barquette. D’autres moins chanceuses, moins parfaites, n’iront nulle part. Chez Croustiller, c’est tout ou rien.

Les sauces ? A l’avenant. Une simple mayonnaise devient une proposition très osée. Plus épaisse, assaisonnée, et délicieuse. Il en va de même de la barbecue, rebutante au départ, séduisante à l’arrivée. Croustiller prend son temps pour séduire. Mais une fois le coeur touché, impossible de résister. On admire la performance. On pense à l’origine, aux gens là haut. Puis on se dit que mince alors, Lyon c’est quelque chose.

Seule ombre au tableau. L’attente. Croustiller a beau être installé depuis plus d’un an, le bouche à oreille fonctionne à plein régime. Dès l’ouverture, l’assaut est donné. Comptez une petite demi-heure avant de pouvoir commander. C’est vrai c’est un peu long. Mais de là à se décourager ? Non, surtout pas. Car même si l’on n’aime pas attendre, une fois que l’on y a goûté, on est sûr d’une chose. C’est que l’on y reviendra, chez Croustiller.

Croustiller
Rue Ferrandière, 69002 Lyon
Du mardi au samedi de 12h à 19h

Envie d’encore et toujours plus de bonnes petites frites ? Notre article sur la friterie belge Bintje & Zoet est là pour répondre aux besoins de tous les accros aux patates !

One comment

  1. Bonjour Michel,
    Je suis Maxime, le fondateur de Croustiller. Je voulais vous remercier chaleureusement pour votre article. Il est bien sûr très élogieux à notre égard, mais il est surtout très bien écrit et cela me rend fier que votre talent s’associe au notre. J’espère que cela donnera envie à vos lecteurs de continuer à vous lire et peut être d’attendre 30 minutes pour découvrir nos Pommes Frites. Sachez que nous sommes conscients de l’attente mais nous faisons notre maximum pour vous servir le plus rapidement possible sans jamais renier la qualité. Je me ferai un plaisir de vous offrir une barquette lors de votre prochaine venue. Alors n’hésitez pas à vous présenter.
    A bientôt j’espère
    Bien cordialement
    Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.