Mammamia : bonnes glaces, dolce vita

Mammamia : bonnes glaces, dolce vita

Mammamia c’est LE nouveau glacier du quartier de la Guillotière. Une adresse déjà incontournable et appréciée des amateurs. Ici, on pratique la glace à l’italienne. Avec ses inimitables textures crémeuses et savoureuses venues d’un pays où manger est plus que sacré.

Pot de glace Mammamia sur comptoir

Comment préparer une savoureuse crème glacée ? C’est simple : prenez du lait, du sucre, des fruits, et Dubois. Léo Dubois. Ahem. Ok on oublie et on passe directement au moment où nous saluons la volonté de ce joueur de l’Olympique Lyonnais qui prépare intelligemment sa future retraite en ouvrant une boutique de bonnes petites glaces. Franchement, la première véritable enseigne de glaces italiennes en bord de Rhône, voilà qui nous rend tout chose. Mais attention ! Ici, on est sur un plaisir lacté, très lacté et bien crémeux comme il faut. Comme en Italie. Normal, tout vient de là-bas. Forcément, ça nous botte.

Comptoir de glaces Mammamia

Premier bon point : le quartier. A la Guillotière, quartier populaire très vivant que l’on aime beaucoup, il n’y avait pas grand chose en la matière. Désormais, grâce à Mammamia il est possible de repartir avec un cornet ou un joli petit pot. Pour ensuite aller le déguster face aux bowls prisés des skaters face au Grand Hôtel Dieu. Niveau localisation et qualité de la vue, difficile de faire mieux même si le bien placé Fresco peut largement lutter sur cet épineux point de l’arrière-plan.

Mammamia : la glace à l’italienne

Et les parfums dans tout ça ? La plupart sont très gourmands avec de la noisette savoureuse, du praliné délicieux ou encore un chocolat noir intense dont vous nous direz des nouvelles. Côté fruits, la fraise – pardon la fragola – ou l’ananas nous ont particulièrement séduits même si l’intensité varie parfois. Il est vrai que l’on aimerait parfois un peu plus de pep’s dans les saveurs. On chipote bien sûr, tant il est plaisant de retrouver le crémeux d’une bonne glace de l’autre côté des Alpes. Surtout que les portions sont ici assez généreuses pour que chacun y trouve son compte.

Pot de glace Mammamia devant les bowls de la Guillotière

Important pour bon nombre d’entre-nous, le choix de parfums se veut plus que conséquent. Surtout, les bacs varient d’un jour à l’autre de manière à toujours offrir une expérience nouvelle aux plus avides amateurs. De quoi revigorer l’intérêt à chaque passage dans le quartier. D’autant plus que le service toujours aux petits soins met un point d’honneur à servir rapidement et avec le sourire. Cerise la boule Amarena : les prix restent très accessibles et il faut compter pas plus de 6 euros pour 3 boules généreuses agrémentées d’une très bonne crème chantilly (non, ce n’est pas de la Bridélice !).

L’invasion gourmande

Que dire d’autre ? Mammamia tombe à pic alors que de nouveaux glaciers s’installent un peu partout dans la ville. On pense à la nouvelle boutique Amorino rue de la République (en plus de celle déjà présente dans le Vieux Lyon) ou de la Gelateria Nobile de l’autre côté du Grand Hôtel Dieu. Sur la rive gauche du Rhône Mammamia est tout seul et à la fois bien accompagné par un cadre magnifique. De quoi assurer à la boutique un avenir plus que serein. En tout cas, nous, quand on passe par là et que le soleil est au rendez-vous, on s’arrête un instant chez le nouveau glacier du coin.

Boutique Mammamia Place Raspail Lyon 7e
Mammamia
Place Raspail
69007 Lyon
Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 19h 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.