Voyage gourmand à la Cité du Chocolat Valrhona

Voyage gourmand à la Cité du Chocolat Valrhona

Célèbre pour fournir le chocolat des plus grands créateurs de douceurs depuis de longues années, Valrhona est aussi à l’origine de la Coupe du Monde de Pâtisserie de Lyon. Un bon prétexte pour prendre la voiture et rejoindre Tain L’Hermitage, berceau d’une marque qui s’ouvre depuis peu au grand public.

Cité du Chocolat Valrhona

Ouverte en 2013, la Cité du Chocolat se présente sous la forme d’un bâtiment design et ultra moderne situé en plein coeur de Tain (ne dites pas l’Hermitage, ici on dit Tain et puis c’est tout). Nous sommes dans une authentique vallée entourée de fantastiques vignobles (Hermitage, Croze-Hermitage, Saint-Joseph). Autant dire que l’endroit est plutôt bien placé au hit parade du bon goût. Sentiment que l’on vérifie en quelques secondes en passant la porte de la Cité du Chocolat. Dans ce temple pour gourmands, tout est lumineux et moderne avec des hôtesses souriantes qui n’hésitent pas à répondre à toutes les questions que l’on peut se poser.

Aux sources du grand chocolat

Une fois à l’intérieur et muni d’un bracelet permettant d’entrer et sortir et d’une mystérieuse carte on se retrouve devant des écrans chargés de nous tester sur nos connaissances en matière de dégustation. L’intérêt est qu’ici on utilise les petites cartes données à l’entrée pour récupérer des carrés de chocolat (Valrhona bien sûr !) au sein de distributeurs dédiés. Ensuite il n’y a plus qu’à se laisser guider par les vidéos pour apprendre qu’un chocolat se déguste finalement comme un bon vin.  On ferme les yeux, on réfléchit, on tente de répondre aux questions (fumé ? grillé ? fruits secs ?), on se trompe, on rit et le charme de l’endroit agit en quelques minutes seulement.

Ensuite la visite continue avec différents espaces où l’on peut utiliser l’odorat pour deviner de célèbres composants du chocolat. On regarde aussi des vidéos de présentations des plantations de différents pays et l’on déguste d’autres chocolats (c’est le fil conducteur logique de la visite). L’espace est grand, bien conçu et joue beaucoup sur un système de questions et de réponses à découvrir afin de tester ses connaissances. Il suffit d’ailleurs de jeter un oeil autour de soi pour voir que le public très souriant apprécie la méthode.

Cité du Chocolat Valrhona

Quand est-ce qu’on mange ?

Une fois passé le rez-de-chaussée on se retrouve alors au 1er étage et face au restaurant de la Cité. Ici, tous les plats chauds et les salades sont réalisés à l’aide… oui, de chocolat. Le menu propose ainsi un parmentier de canard, un chili con carne (oui oui au chocolat) et d’autres plats surprenants mais – promis – réellement savoureux. Moins déroutants, les desserts sont eux aussi au chocolat et bien évidemment excellents.

Le reste de la visite propose des animations sur écrans tactiles, un grand espace vidéo et une salle entièrement dédiée à l’histoire et l’évolution de Valrhona. A différents endroits on trouve également des espaces fermés utilisés pour les nombreux ateliers animés par les experts de la marque. Bon nombre de ces ateliers sont accessibles pour un petit euro supplémentaire sur le ticket d’entrée et sont fortement recommandés. A condition de réserver !

Passons aux choses sérieuses

Une fois arrivé au bout d’une visite très sensorielle, un petit tour par la boutique s’impose et c’est surtout là qu’il s’agit de garder les pieds sur terre. En tout cas si l’on veut éviter de revenir avec des milliers d’euros de tablettes ou de chocolats à la pièce. Véritable enfer pour le porte-monnaie, la boutique propose l’intégralité des produits Valrhona et de nombreuses créations impossibles à trouver ailleurs. Le plus beau, c’est qu’à la caisse et sans que l’on s’aperçoive de rien, les vendeurs et vendeuses glissent quelques cadeaux dans les sacs des clients. Sans surprise, il s’agit de tablettes de chocolat et personne ne s’en plaindra !

Bel endroit bien conçu par de véritables passionnés, la Cité du Chocolat se savoure en prenant son temps et si l’on déplore quelques égarements (un ou deux équipements mal entretenus…) on ne peut qu’en ressortir avec de jolis souvenirs dans la tête. Et l’idée que, finalement, en France, il existe bien un chocolatier d’un niveau comparable aux meilleurs producteurs de pays voisins spécialistes en la matière.

 

Cité du chocolat Valrhona
Tain l'Hermitage
Du lundi au dimanche 
En savoir plus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.