Zappo, la pizza des champions

Zappo, la pizza des champions

Quand il est question de pizzas, les bonnes adresses lyonnaises ne manquent pas. Mais toutes n’ont pas le talent de nous faire saliver au coeur de leur restaurant comme au fond de notre canapé. Au point même de nous faire oublier nos autres spots préféré. En la matière Zappo cultive un certain savoir-faire. Et un talent de champion… du monde.

Pizza Elisa par Zappo

Parlons peu, parlons bien : parlons pizza ! Oui, l’heure est à nouveau venue de se pencher sur ce mets qui affole nos papilles. Ce cercle parfait qui définit à lui seul la zone de confort. Cette invitation au voyage par la gourmandise. Bref, cet indémodable des vendredis, samedis et allez hop lundi/mardi/mercredi/jeudi soirs et même midis. Car peu importe à quelle sauce on la mange, et la garniture qu’on lui préfère, une chose est certaine : la pizza c’est quand même quelque chose. Surtout quand on met Zappo derrière le four à bois.

La Pizza jambon champignons : Verona

La crème de la crème

L’équipe derrière les désormais trois restaurants lyonnais (Gerland, Saint Paul, Brotteaux) met du coeur à l’ouvrage. Et ça se sent dans le carton à pizza ! Ni trop cuite ni pas assez, la pâte offre ce qu’il faut de tendresse tout en gardant du croustillant. Un savant mélange qui semble en bonus s’adapter à la création choisie. La cuisson varie avec finesse pour servir sur le plus beau des plateaux des ingrédients choisis avec soin. Des compositions imaginées par un champion du monde de la pizza. Encore me direz-vous ? A l’heure où chaque coin de rue semble avoir son champion, il est toutefois utile de préciser que celui de Zappo compte 29 titres à son actif. Un léger détail pour une grosse différence sur la carte des pizzas.

Pizza Térésa : poulet et tomates (et supplément saucisse)

Au menu, les classiques côtoient en effet des propositions de haute volée. Des toiles de maître dont la palette gustative s’exprime dès le choix de leur base. Crème de cèpes truffée, crème pesto, crème de ricotta, crème d’épinard ou de courgette… Les amateurs de pizzas base crème voient leurs souhaits clairement devancés. Au point de ne pas savoir toujours où donner de la tête. Et on les comprend tant chaque proposition apporte son petit truc en plus ! Un très large choix qui n’éclipse pas pour autant les pizzas bases tomates. Savoureuses, délicates et gourmandes, elles tirent leur épingle du jeu grâce à une sauce loin, très loin des basiques au côté parfois un peu acre. Ça vole haut, et l’on n’a même pas encore évoqué le reste des ingrédients.

Le truc en plus

D’ailleurs, on ne va pas s’amuser à citer tous les ingrédients par le menu. La liste est longue et de précieuses petites nouveautés viennent régulièrement s’y ajouter. La seule chose à retenir, c’est qu’ils sont de qualité. Et que chez Zappo, on a l’art de bien les marier. Quand une plutôt hivernale Santa Tecla joue la carte du réconfort avec sa crème de cèpes truffée, sa mozzarella, son gorgonzola, ses champignons et ses dés de pancetta, la Marcella annonce elle le printemps. La crème de cèpes truffée et la mozzarella y côtoient cette fois tallegio, tomates cerises, pousses d’épinard, huile d’olive, grana et une crème basilic renversante qui sublime le tout. Un vrai régal de la collection Printemps Eté 2021 dont on ne se lasse pas.

Et pour cause ! Non contents de proposer très régulièrement de nouvelles compositions, ces amoureux de la pizza incitent également à la personnalisation de leurs créations. Autant vous dire que le supplément saucisses italiennes est chez nous devenu une institution. Légumes, viandes ou fromages, la créativité n’a alors de limite que ce que peut accueillir votre estomac. Et s’il on ne vous recommandera probablement pas d’ajouter des ravioles à toutes les sauces, on aura du mal à ne pas vous conseiller de pimper vos pizzas favorites.

Nos victimes préférées ? La classique mais savoureuse Verona (base tomate, jambon champignons), la Nonna Emilia (et ses saucisses…), la Toscana (et ses… vous avez pigé). Mais aussi la Térésa (base crème, tomate, poulet, basilic), la Marcella (en option saucisse, jambon, poulet… tout lui va), la Giuliana (base crème d’épinards, ricotta, chèvre, épinard, tomate), et notre grande amie de l’hiver 2021 : la Rivalta (base crème, jambon, champignons, gorgonzola). Un tableau d’honneur évidemment incomplet tant la richesse de la carte demande de l’investissement. Dernier détail, et pas des moindres ? Le tiramisu vaut aussi son coup de cuillère. A condition d’avoir réussi à garder « une petite place pour le dessert ». Ce qui n’est pas forcément gagné…

Zappo
3 restaurants : Gerland, Saint-Paul et Brotteaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.